Achats en ligne : comment vérifier la fiabilité d'un site Internet ?

E-commerce

Vous privilégiez les achats en ligne pour les fêtes de fin d’année ? Restez prudents car de nombreux sites ne sont pas totalement fiables, certains sont carrément des arnaques !
 

Lisez nos recommandations pour éviter les mauvaises surprises et acheter en toute sérénité.

Vérifiez l'identité du vendeur et la réputation du site Internet

Pour être sûr que le site sur lequel vous souhaitez acheter un produit est fiable, nous vous recommandons de saisir le nom du site ou du produit sur un moteur de recherche, éventuellement associé avec le terme arnaque.

Dans les résultats de la recherche, vous pourrez vérifier si d’autres internautes ont déjà eu des mauvaises expériences avec le vendeur.

Vérifiez les mentions légales et conditions générales de vente

Les sites Internet ont l’obligation de publier les mentions légales : il vous est ainsi possible de vérifier le nom, la dénomination sociale, l’adresse, les contacts (n° de téléphone et adresse électronique), etc.

Au sein de l’UE, les professionnels doivent indiquer l’adresse géographique du lieu où ils sont établis.

Attention : une boîte postale n’est pas suffisante.

Nous vous conseillons également de prendre connaissance des conditions générales de vente (CGV) qui figurent généralement en bas de la page d’accueil. Vous pourrez avoir accès à un certain nombre de renseignements utiles : conditions de vente, barème des prix, réductions éventuelles de prix, conditions de règlement, etc.

Attention : Les conditions générales de vente sont un document contractuel. Quand vous commandez un produit, vous êtes supposé les avoir lues et acceptées. Bien souvent, il y a une case à cocher prévue à cet effet. Alors, lisez-les !

Soyez vigilant face à une offre trop alléchante

Ne vous laissez pas abuser par des rabais importants, des offres promotionnelles qui peuvent être trompeuses ou des prix anormalement bas qui peuvent masquer des contrefaçons.

Même lorsqu'il ne s'agit pas d'arnaque, les vendeurs en ligne affichent parfois des offres présentant de gros rabais, qui ne correspondent pas toujours à la réalité.

Nous vous conseillons de prendre le temps de comparer non seulement le coût du produit mais aussi : sa disponibilité, le délai de livraison, les conditions de livraison et le montant des frais de livraison, la garantie et autres services annexes proposés (extension de garantie, assurance…).

Contrôlez les caractéristiques du produit ou du service

Par définition, contrôler les caractéristiques d'un produit acheté en ligne est très compliqué puisque vous ne pouvez ni le toucher, ni l’essayer, ni interroger le vendeur.

Ne vous contentez pas uniquement de la photo !

Il vous est donc conseillé de lire attentivement le descriptif du produit pour avoir accès à un maximum d’informations sur le produit ou le service acheté : dénomination complète, qualité, taille ou mesures, composition, accessoires fournis, etc.

A savoir :

Dans certains cas, il est important de vérifier d’autres informations, par exemple :

  • Si vous voulez acheter un téléviseur ou un appareil électroménager, il est important de connaître la disponibilité des pièces de rechange.
  • Si vous achetez un appareil consommateur d’énergie, recherchez les informations qui figurent sur l’étiquette énergétique.
  • L’indice de réparabilité (note sur 10 accompagnée d’un code couleur) doit figurer pour certains articles : lave-linge à hublot, PC portable ou smartphone, téléviseur, tondeuse à gazon électrique...

Ne vous fiez pas uniquement aux avis des consommateurs

Les avis des consommateurs ne sont pas toujours fiables.

Qu’il s’agisse de faux avis positifs postés par le professionnel ou par une agence, ou d’avis négatifs rédigés par un concurrent, les faux commentaires sur les sites en ligne trompent le consommateur et faussent la concurrence, même si la pratique des faux commentaires est interdite en France.

Pour en savoir plus sur les avis de consommateurs sur Internet, vous pouvez consulter notre article dédié : Peut-on faire confiance aux avis en ligne ?

Préférez un site européen ou français

Si vous voulez éviter des situations scabreuses et complexes, privilégiez les sites hexagonaux ou européens.

Dans ce cas, vous bénéficierez de la couverture de la législation française ou européenne (droit de rétractation par exemple) et serez mieux protégé en cas de litige.

Dans le cas contraire :

À savoir : Sachez qu’un site en « .fr » ne garantit pas qu'il soit édité par une société française. La lecture des mentions légales permet de lever toute ambiguïté.

Soyez vigilant lors du paiement

Avant de payer, le vendeur doit vous permettre de vérifier le détail de votre commande et son prix total.

Le consentement se caractérise par un double clic :

  • Le 1er clic permet de vérifier la nature et la composition de la commande.
  • Le 2e clic permet de confirmer définitivement la commande.

Attention : vérifiez l’absence de cases pré-cochées pour vous vendre insidieusement une assurance, une extension de garantie, un accessoire que vous ne souhaitez pas, ou bien un abonnement payant pour bénéficier de certains services (Amazon prime par exemple).

Au moment de payer, vérifiez absolument que le site sur lequel vous êtes en train de payer est bien sécurisé, avec la présence du protocole « https:// » dans l’adresse du site et un cadenas fermé qui peut aussi apparaître dans la fenêtre de votre navigateur.

A savoir : sur PC, si vous cliquez sur le cadenas fermé, vous pouvez avoir confirmation que votre connexion est sécurisée et que le certificat délivré au site est valide.

 

Rappel :

Afin de sécuriser les achats en ligne, le système d’authentification forte DSP2 a été mis en application le 15 mai 2021 pour l’ensemble des achats en ligne dès 30 euros.

L’authentification forte repose sur 2 éléments à fournir :

  • Un smartphone ou une tablette à déclarer à sa banque comme appareil de confiance ;
  • Associé à cet appareil de confiance, une identification supplémentaire sous forme d’un code numérique à 5 chiffres ou une empreinte biométrique (empreinte digitale, reconnaissance vocale ou faciale).

Si vous ne possédez pas de téléphone intelligent ou ne souhaitez pas utiliser l’application mise à disposition par votre banque, une solution alternative sans surcoût vous est proposée.

En général, il s’agit d’un mot de passe qui vous a été envoyé par votre banque, et qu’il faut saisir pour valider l’achat.

Nous vous recommandons également de ne pas laisser vos coordonnées bancaires sur les sites marchands, qui peuvent être la cible de cybercriminels.

D’ailleurs, si le vendeur veut enregistrer vos coordonnées bancaires, il doit avoir votre accord, formalisé par une question explicite et une case à cocher non pré cochée.

Sauf dans le cas où vous avez pris un abonnement pour bénéficier d’un service promotionnel payant comme Amazon Prime.

À savoir :

  • Une fois la commande passée, vous devez recevoir la confirmation du contrat listant notamment les biens ou services achetés, le prix, le délai de livraison ainsi que le formulaire type de rétractation.
  • Après avoir réglé votre achat, il est également conseillé de vérifier que le montant débité sur votre compte correspond bien à la commande effectuée.
Auteur
JJC
Source
Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique
Archive
Page active