Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
DROITS ET JUSTICE














Locataires : la réfection d'une peinture jaunissante est-elle à votre charge ?

0 Dans une décision du 21 décembre 2017, la Cour de cassation rappelle que le jaunissement d'une peinture uniquement dû à l'usage normal du bien ne relève pas des réparations locatives.

Les réparations locatives

Le locataire doit prendre en charge les réparations locatives et uniquement ce type de réparations (elles résultent de l'usage normal, à la différence des dégradations qui résultent de l'usage anormal des lieux).

Ces réparations sont listées par l'annexe du décret du 26 août 1987, no 87-712 (pour voir la liste). Si la réparation n'est pas dans la liste de ce décret il faudra, pour s'assurer qu'elle n'est pas à la charge du locataire, vérifier le montant du devis de réparation (plus il est important, moins c'est au locataire de payer), car le locataire n'est tenu qu'à des petites réparations (art. 1er du décret). Toutes les réparations autres que locatives sont à effectuer par le bailleur (art. 6c de la loi du 6 juillet 1989), sauf à ce qu'elles résultent d'un usage anormal (voir « Les dégradations », ci-dessous).

Attention : le locataire n'est pas tenu de prendre en charge ces réparations locatives si elles sont occasionnées par la vétusté, un vice de construction, une malfaçon ou un cas de force majeur. En effet, la vétusté permet de s'exonérer de ces réparations locatives.

Exemples :
  • La réparation des volets roulants incombe-t-elle au locataire ou au propriétaire?
    Dès lors que la dégradation du volet roulant n'est pas due à une faute du locataire (mauvaise utilisation ou défaut d'entretien), les travaux nécessaires à la reprise des désordres (remplacement total des lames et de nouvelles coulisses) ne sont pas à la charge du locataire (cour d'appel de Paris, 21 mars 1997).

  • Remplacement d'un robinet
    Ce n'est pas une réparation locative (Rép. min. no 15538 Q, JOAN 22 août 1994), toujours sous réserve que le locataire n'ait pas commis de faute. En revanche, la réparation d'une fuite d'eau, du fait d'un défaut d'étanchéité du joint, serait à la charge du locataire, car le remplacement des joints est une petite réparation. L'obligation du locataire ne saurait aller au-delà du remplacement des petites pièces : joints, clapets (annexe, chap. IV du décret du 26 août 1987 n° 87-712).
En cas de litige avec votre logeur, notre association est là pour vous aider.

Source : Service Public - R.B. Avril 2018




Dans la même rubrique

  • Jurisprudence - Achat : l'absence d'essai préalable ne fait pas obstacle à la garantie pour vice caché
  • Doit-on déneiger devant chez soi ?
  • Impôts - Cotisation syndicale
  • Nouveau permis de conduire
  • Plafonnement des déductions pour frais réels de déplacement en voiture - (Loi de finances pour 2013 article 6)
  • Canal +... de visibilité pour résilier ?
  • Retrait d'un enfant à une assistante maternelle par les parents : des règles à respecter
  • Le point sur la cigarette électronique
  • Clauses abusives dans le ciel - Air France condamnée
  • Action de groupe - Restons groupés !
  • Quelle différence entre certificat d'urbanisme et note de renseignement d'urbanisme?
  • La pension de réversion est réservée aux couples mariés
  • Personne ne peut stationner devant un garage
  • Action de groupe - Comment ça marche
  • Efficacité des détecteurs de fumées
  • Silence vaut accord (SVA) : extension de la liste des procédures concernées
  • Déclaration des revenus par Internet obligatoire : Qui est concerné ?
  • Devis avant travaux ou prestations : obligatoire ou facultatif ?
  • Où pouvez-vous voyager si votre carte d’identité a plus de 10 ans ?
  • Surbooking : pensez à confirmer votre réservation !
  • Droit à l'oubli : accès au crédit bancaire facilité pour certains anciens malades du cancer
  • Loi Consommation : résilier son contrat d’assurance à tout moment
  • La garantie légale de conformité étendue à deux ans
  • Charges pour un ascenseur
  • Mineurs : Autorisation de sortie du territoire obligatoire à partir du 15 janvier 2017
  • Témoignage : chambre particulière à l'HPOP à Trappes
  • Modernisation de la délivrance des cartes d’identité dans les Yvelines
  • Contrat maison de retraite
  • Divorce sans juge : combien coûte la convention enregistrée chez le notaire ?
  • Phishing (ou hameçonnage)
  • Clauses abusives en maison de retraite
  • Combien coûte un avocat ?
  • PAD – Point d'Accès au Droit
  • Notre action, nos résultats
  • Saisine du tribunal d'instance (TI)
  • Séjour à l'hôtel : vol, détérioration ou accident
  • Carte d'identité : le demandeur peut refuser la numérisation de ses empreintes digitales
  • Contrats à tacite reconduction : comment les résilier ?
  • Vélos en ville : peut-on stationner partout ?
  • Protection des données personnelles : une évolution majeure le 25 mai 2018
  • Voyager à l'étranger avec une carte d'identité « prolongée »
  • Inondations - Quelle indemnisation des dommages en cas de catastrophe naturelle?



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 04/03/2018