Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
SANTE ET BIEN ETRE






Avec l'UFC ça marche
Nous rejoindre
Adhérer
Contact
Liens
Informations pratiques
Interventions radio TV

Médicaments
La liste noire de Prescrire

0 Des médicaments d'utilisation courante font partie de la liste de
« médicaments à écarter » mise à jour par la revue médicale Prescrire. Son directeur, Bruno Toussaint, pointe l'inertie des pouvoirs publics.

Cette année encore, pas de Pilule d'Or. La revue médicale indépendante Prescrire, qui passe en revue l'intérêt de tous les nouveaux médicaments, a estimé qu'en 2016, aucun d'entre eux ne méritait d'être distingué. C'était déjà le cas l'an dernier. Seules deux molécules indiquées dans le cancer ont été « citées au palmarès ».

À l'inverse, il reste encore sur le marché français 82 médicaments qui n'y ont pas leur place, en raison d'un rapport bénéfice-risque défavorable. En clair, ils sont plus dangereux que bénéfiques pour la santé. Sur cette liste noire, mise à jour pour la 5e année consécutive, figurent bon nombre de produits courants.

Comme la pseudoéphédrine, un décongestionnant qui entre dans la composition de beaucoup des médicaments contre le rhume vendus en automédication dans les pharmacies, qui expose à des troubles cardiovasculaires graves, notamment s'il est pris par des personnes déjà fragiles.

La dompéridone, la molécule du Motilium, parfois prescrit dans la gastroentérite, est également pointée du doigt, en raison de troubles du rythme cardiaque et de morts subites, alors même que le bénéfice dans le traitement de la maladie est très limité. En 2014 déjà, Prescrire mettait en garde contre la dompéridone.

Les médicaments anti-Alzheimer, depuis longtemps décriés et dont l'intérêt médical est enfin officiellement reconnu comme « insuffisant » par la Haute autorité de santé (HAS), sont aussi en bonne place de ce palmarès du pire. L'intégralité de la liste des médicaments à écarter est consultable sur le site prescrire.org. Télécharger la liste.

Encore un exemple récent avec l'Uvestérol D

Le directeur de Prescrire, Bruno Toussaint, a dénoncé, lors de la conférence accompagnant la publication de cette liste, l'inertie des pouvoirs publics. Il a notamment regretté qu'il faille systématiquement des morts pour que les médicaments dangereux soient retirés de la circulation. Le dernier exemple en date étant l'Uvestérol D, probablement impliqué dans le décès d'un nourrisson en décembre dernier. Et quand il n'y a pas de morts, les autorités se contentent de déremboursements, qui limitent l'usage mais n'entraînent pas le retrait du marché. Aujourd'hui encore, en dépit des nombreux scandales liés aux médicaments, l'action publique est largement insuffisante.

Attention : Si vous prenez un de ces médicaments, n'arrêtez surtout pas votre traitement, mais parlez-en à votre médecin.

Source : Prescrire, Que Choisir - R. B. Mars 2017




Dans la même rubrique

  • Vastarel - Usage restreint
  • Complémentaire santé - Transparence ajournée
  • Accès aux soins - La fracture se creuse
  • Sport et accidents - Le mauvais tandem
  • Médicaments contre le rhume - Bientôt sur ordonnance ?
  • Parabènes - Un risque chasse l'autre
  • Pesticides - Trois produits reconnus toxiques
  • Éliminez les pesticides des fruits et légumes
  • Grippe aviaire A (H7N9) en Chine : les recommandations aux voyageurs
  • Médicaments - Enfin une base de données grand public
  • Vente de médicaments sur internet : attention aux contrefaçons
  • Aspartame - La polémique continue
  • Scope santé - Le site pour choisir hôpital et clinique
  • Compléments alimentaires : cinq produits à ne pas consommer
  • Cyclamed
  • Cigarette électronique - Attention à l'enfumage !
  • Confusions avec les conditionnements unidose
  • Médicaments - Halte à l'overdose pour les personnes âgées
  • Ondes électromagnétiques - Le Wi-Fi bientôt interdit dans les crèches
  • Retardateurs de flamme - Toxiques et sans efficacité prouvée
  • La carte-repère des molécules toxiques - Produits d’hygiène et de beauté
  • Il faut sauver le savon de Marseille !
  • Pas de supplément automatique pour être seul(e) dans sa chambre d’hôpital
  • À la recherche des sucres cachés dans notre alimentation
  • Information nutritionnelle : 4 systèmes d'étiquetage testés en Île de France
  • Extracteurs de jus : Attention aux arguments santé des démonstrateurs !
  • Le rhume
  • De l'acrylamide au menu, ça vous dit ?
  • Restauration - Les sodas à volonté en libre-service désormais interdits
  • Carafes filtrantes : quelle qualité de l'eau ?
  • ALD (Affection Longue Durée) - Modification des durées de prise en charge
  • Prothèses audio
  • Tout savoir sur l'eau potable
  • Rhume : liste des médicaments interdits de publicité
  • Régimes amaigrissants : ils allègent surtout votre porte-monnaie



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 04/03/2018