Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
SANTE ET BIEN ETRE






Avec l'UFC ça marche
Nous rejoindre
Adhérer
Contact
Liens
Informations pratiques
Interventions radio TV

Il faut sauver le savon de Marseille !

0Le véritable savon de Marseille n'est toujours pas protégé. A quand l'Indication Géographique Protégée (IGP) pour le savon de Marseille ? Le vrai savon de Marseille authentique doit être cubique, brut, cuit au chaudron pendant 10 jours, composé de 72% d'huile d'olive et de moins de 0,1% de soude, sans parfum, sans colorant, sans conservateur, ce qui garantit ses propriétés hypoallergéniques. Et il doit être fabriqué dans sa zone d'origine, les Bouches du Rhône.

Mais l'appellation savon de Marseille n'est pas protégée, ce qui permet une contrefaçon très répandue, par des marchands de souvenirs vendant des «savons de Marseille » bourrés de colorants, réalisés à partir de base de savon achetée le plus souvent en Chine, ainsi que par des industriels de la cosmétique tels que l'Occitane, Dove, le Petit Marseillais, le Chat… qui réalisent 50% des ventes en grande surface. Dans ces savons industriels, l'huile d'olive n'intervient qu'à la fin, elle n'est pas du tout un élément essentiel du savon.

Les 4 savonniers au savoir-faire traditionnel qui subsistent en France (Fabre, Fer à Cheval, Savonnerie du Midi, le Sérail), groupés en une association appelée UPSM, ont déposé un cahier des charges pour obtenir le label IGP, qui garantirait au consommateur une origine et un savoir-faire particulier lié à la zone de production ainsi que tous les modes de production cités plus haut.

0En attendant ils ont déposé un logo

Logo de l'Union des Professionnels du Savon de Marseille.

Malheureusement pour le consommateur, les laboratoires cosmétiques dont l'Occitane ont eux aussi déposé un cahier des charges qui, lui, menace le procédé de fabrication traditionnel au chaudron. Et qui permettrait d'appeler savon de Marseille du savon à l'huile de palme, sans huile d'olive, et fabriqué hors de sa zone géographique historique : la Chine et la Turquie sont les plus gros fabricants de savon de Marseille de contrefaçon.

Rappel : à quoi sert le label IGP ?

Signe d'identification européen créé en 1992, il permet de défendre l'origine d'un produit portant un nom géographique, et qui possède une caractéristique qui peut être attribuée essentiellement à cette origine. L'IGP garantit aux consommateurs des produits reconnus et protégés, ainsi qu'un mode de production et une origine définis.

Où en est-on aujourd'hui ?

Le ministère de l'Artisanat semble favorable à la protection du savon de Marseille traditionnel, on peut donc espérer voir signer un décret dans ce sens avant la fin 2016. Une pétition de soutien aux savonniers traditionnels a déjà réuni plus de 123 000 signatures sur Internet.

Pétition sur : https://www.change.org/p/inpi-sauvons-le-savon-de-marseille

Source : A.G - 12/06/2016




Dans la même rubrique

  • Vastarel - Usage restreint
  • Complémentaire santé - Transparence ajournée
  • Accès aux soins - La fracture se creuse
  • Sport et accidents - Le mauvais tandem
  • Médicaments contre le rhume - Bientôt sur ordonnance ?
  • Parabènes - Un risque chasse l'autre
  • Pesticides - Trois produits reconnus toxiques
  • Éliminez les pesticides des fruits et légumes
  • Grippe aviaire A (H7N9) en Chine : les recommandations aux voyageurs
  • Médicaments - Enfin une base de données grand public
  • Vente de médicaments sur internet : attention aux contrefaçons
  • Aspartame - La polémique continue
  • Scope santé - Le site pour choisir hôpital et clinique
  • Compléments alimentaires : cinq produits à ne pas consommer
  • Cyclamed
  • Cigarette électronique - Attention à l'enfumage !
  • Confusions avec les conditionnements unidose
  • Médicaments - Halte à l'overdose pour les personnes âgées
  • Ondes électromagnétiques - Le Wi-Fi bientôt interdit dans les crèches
  • Retardateurs de flamme - Toxiques et sans efficacité prouvée
  • La carte-repère des molécules toxiques - Produits d’hygiène et de beauté
  • Pas de supplément automatique pour être seul(e) dans sa chambre d’hôpital
  • À la recherche des sucres cachés dans notre alimentation
  • Information nutritionnelle : 4 systèmes d'étiquetage testés en Île de France
  • Extracteurs de jus : Attention aux arguments santé des démonstrateurs !
  • Le rhume
  • De l'acrylamide au menu, ça vous dit ?
  • Médicaments - La liste noire de Prescrire
  • Restauration - Les sodas à volonté en libre-service désormais interdits
  • Carafes filtrantes : quelle qualité de l'eau ?
  • ALD (Affection Longue Durée) - Modification des durées de prise en charge
  • Prothèses audio
  • Tout savoir sur l'eau potable
  • Rhume : liste des médicaments interdits de publicité
  • Régimes amaigrissants : ils allègent surtout votre porte-monnaie



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 04/03/2018