Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
DROITS ET JUSTICE













Droit à l'oubli : accès au crédit bancaire facilité pour certains anciens malades du cancer

0 Les conditions d'accès à une assurance emprunteur pour les anciens malades de certains types de cancer ou de l'hépatite C sont facilitées.

En effet, les anciens malades de certaines pathologies cancéreuses ou de l'hépatite C pourront souscrire un contrat d'assurance emprunteur dans les mêmes conditions que les personnes n'ayant jamais déclaré ces maladies, c'est-à-dire sans surprime ni exclusion de garantie, au terme d'un délai :
  • d'1 an après la fin du traitement et sans rechute pour les anciens malades d'un cancer du col de l'utérus, de certains cancers du sein ou d'un mélanome de la peau et pour les anciens malades de l'hépatite C ;
  • compris entre 3 et 10 ans après la fin du traitement et sans rechute pour les anciens malades d'un cancer de la thyroïde ou du testicule.
Ce droit à l'oubli permettra aux personnes concernées de contracter plus facilement un crédit, notamment immobilier.
Une convention nationale, dite convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de faciliter l'assurance des prêts demandés par les personnes présentant un risque aggravé en raison de leur état de santé ou d'un handicap et de définir, au moyen d'une grille de référence, les délais au-delà desquels aucune majoration de tarifs ou d'exclusion de garantie ne peut être appliquée et aucune information médicale recueillie pour les pathologies concernées.
La loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé a fixé à 10 ans maximum après la fin du protocole thérapeutique (5 ans pour les cancers survenus avant 18 ans) le délai au terme duquel aucune information médicale relative aux pathologies cancéreuses ne peut être demandée par les organismes assureurs.
La première grille de référence (présentée par la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes le 5 février 2016) a donc réduit le délai d'accès au crédit bancaire pour certains anciens malades.

Pour en savoir plus Source : service-public.fr R. B. - 08/04/2016



Dans la même rubrique

  • Jurisprudence - Achat : l'absence d'essai préalable ne fait pas obstacle à la garantie pour vice caché
  • Doit-on déneiger devant chez soi ?
  • Impôts - Cotisation syndicale
  • Nouveau permis de conduire
  • Plafonnement des déductions pour frais réels de déplacement en voiture - (Loi de finances pour 2013 article 6)
  • Canal +... de visibilité pour résilier ?
  • Retrait d'un enfant à une assistante maternelle par les parents : des règles à respecter
  • Le point sur la cigarette électronique
  • Clauses abusives dans le ciel - Air France condamnée
  • Action de groupe - Restons groupés !
  • Quelle différence entre certificat d'urbanisme et note de renseignement d'urbanisme?
  • La pension de réversion est réservée aux couples mariés
  • Personne ne peut stationner devant un garage
  • Action de groupe - Comment ça marche
  • Efficacité des détecteurs de fumées
  • Silence vaut accord (SVA) : extension de la liste des procédures concernées
  • Déclaration des revenus par Internet obligatoire : Qui est concerné ?
  • Devis avant travaux ou prestations : obligatoire ou facultatif ?
  • Où pouvez-vous voyager si votre carte d’identité a plus de 10 ans ?
  • Surbooking : pensez à confirmer votre réservation !
  • Loi Consommation : résilier son contrat d’assurance à tout moment
  • La garantie légale de conformité étendue à deux ans
  • Charges pour un ascenseur
  • Mineurs : Autorisation de sortie du territoire obligatoire à partir du 15 janvier 2017
  • Témoignage : chambre particulière à l'HPOP à Trappes
  • Modernisation de la délivrance des cartes d’identité dans les Yvelines
  • Contrat maison de retraite
  • Divorce sans juge : combien coûte la convention enregistrée chez le notaire ?
  • Phishing (ou hameçonnage)
  • Clauses abusives en maison de retraite
  • Combien coûte un avocat ?
  • PAD – Point d'Accès au Droit
  • Notre action, nos résultats
  • Saisine du tribunal d'instance (TI)
  • Séjour à l'hôtel : vol, détérioration ou accident
  • Carte d'identité : le demandeur peut refuser la numérisation de ses empreintes digitales
  • Contrats à tacite reconduction : comment les résilier ?
  • Vélos en ville : peut-on stationner partout ?
  • Protection des données personnelles : une évolution majeure le 25 mai 2018



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 17/07/2017