Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
IMMOBILIER ET LOGEMENT






Avec l'UFC ça marche
Nous rejoindre
Adhérer
Contact
Liens
Informations pratiques
Interventions radio TV

Rénovation énergétique : Bien choisir le professionnel

0Parce que vous pensez à l'avenir de notre planète ou simplement parce que vous voulez faire des économies, vous envisagez de revoir votre installation de chauffage et d'isoler votre habitation.

C'est une bonne idée, mais attention aux pièges !

La DGCCRF a enquêté sur les pratiques trop souvent trompeuses des professionnels (350 contrôles, 57% d'anomalies...). Il en ressort quelques règles à observer pour éviter des difficultés qui peuvent avoir de graves conséquences.

Les anomalies repérées sont liées à des défauts d'information sur les prix, des manipulations sur les labels et/ou les aides financières, des bons de commande signés trop vite, sous la pression, avec des conséquences que ne soupçonnent pas les consommateurs , ou encore des installations non conformes.

Il ne s'agit pas de renoncer à ces projets, mais de rester très vigilant, en particulier en cas de démarchage.

Certaines entreprises se présentent en effet comme agissant au nom du service public ou mandatées par de grandes entreprises de l'énergie comme EDF ou ENGIE. Leur dénomination prête parfois à confusion : « Agence régionale… » ou « Centre national... ».

Il faut savoir que les administrations ne pratiquent pas le démarchage. Vérifiez sur internet ou en contactant les administrations dont elles se réclament, si ces entreprises sont bien ce qu'elles prétendent être !

Ne signez jamais quoi que ce soit, sans avoir pris le temps de la réflexion pour vérifier l'identité du professionnel (sur internet avec le numéro de SIRET) et vous informer par ailleurs sur les éléments techniques et financiers qu'il vous a donnés : conformité du matériel pour obtenir les aides financières, montant de ces aides, crédits d'impôts, etc. Exigez la remise d'un document d'information écrit qui vous permettra de faire des comparaisons sur des bases solides. Mais refusez de signer immédiatement. Certains professionnels peu scrupuleux essaient de faire passer leurs bons de commandes pour des documents « sans engagement » permettant la réalisation d'études énergétiques gratuites...

Contactez d'autres entreprises, pour obtenir d'autres propositions et n'oubliez pas de consulter les sites des (vrais) organismes officiels :
RAPPEL :

Pour bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et de l'éco-prêt à taux zéro (éco PTZ), vous devez choisir un professionnel labellisé « garant de l'environnement » (RGE). Pour trouver un professionnel RGE ou vérifier que le professionnel auquel vous avez à faire est bien labellisé RGE, rendez-vous sur le site http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel.

Attention, ce label ne garantit pas que l'entreprise n'a pas de pratiques commerciales trompeuses.

Lire aussi : Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) prolongé jusqu'à fin 2017 et cumulable avec l'éco PTZ

Finalement, avant de signer, lisez bien l'intégralité des documents. Dans tous les cas, dès que vous signez un document, vous devez exiger d'en avoir une copie.

Si vous signez un contrat, vous devez en avoir un exemplaire complet contenant un formulaire de rétractation et il est interdit au professionnel de vous demander un paiement dans les 7 premiers jours.

Le délai de rétractation est de 14 jours sans justification.

Si le contrat de service inclut la fourniture du bien, le délai de rétractation commence le lendemain de la livraison de ce bien. Toutefois, lorsque le contrat est signé hors établissement commercial, le consommateur peut se rétracter à compter de la signature du contrat.

Si, à votre demande expresse, les travaux commencent avant le délai des 14 jours, il est toujours possible de vous rétracter, mais vous devrez payer les travaux déjà effectués.

En cas de crédit affecté, un exemplaire de l'offre de crédit doit obligatoirement vous être remis. Un crédit affecté vous engage et vous devez le rembourser. Lisez l'ensemble des documents présentés avant de signer ; vérifiez notamment la présence d'un différé de paiement des premières mensualités, qui génère un coût supplémentaire non négligeable.


L'attestation de fin de travaux permet de débloquer les fonds auprès du prêteur. Elle ne doit être signée que lorsque la prestation est effectivement achevée.


Après les travaux

Le cas le plus fréquent de litiges provient du fait que les installations effectuées ne permettent pas les économies promises.

En cas de problème, vous pouvez assigner le professionnel devant le tribunal (d'instance si le montant du litige est inférieur à 10 000€, de grande instance sinon, avec présence obligatoire d'un avocat).
Pensez toutefois au préalable à demander conseil et aide auprès de votre Association Locale de l'UFC -Que Choisir.

Source : Ministère des Finances - M. L. Juin 2017




Dans la même rubrique

  • Indice de référence des loyers
  • Marchands de listes, marchands de rêves
  • Prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) - Les nouveautés 2013
  • Syndics - Un grand lot de pratiques à déloger
  • Efficacité des détecteurs de fumées
  • Un logement économe en énergie
  • Devis avant travaux ou prestations : obligatoire ou facultatif ?
  • Droit à l'oubli : accès au crédit bancaire facilité pour certains anciens malades du cancer
  • Vous voulez isoler votre logement ? Alerte au démarchage abusif ! Vous avez besoin de conseils techniques : n’hésitez pas à contacter votre espace info-énergie
  • Crédit immobilier : la protection du consommateur renforcée à partir du 1er juillet 2016
  • Caution locative Visale : vers une extension à tous les jeunes de moins de 30 ans
  • Achat immobilier : calculez en ligne le montant des frais « de notaire »
  • Annonces immobilières : bientôt une meilleure information sur les prix
  • Prêt immobilier : devez-vous verser vos revenus dans la banque qui accorde le prêt
  • Nos actions, nos résultats
  • Idmmatriculation des copropriétés : c'est jusqu'au 31 décembre 2018



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 04/03/2018