Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
IMMOBILIER ET LOGEMENT






Avec l'UFC ça marche
Nous rejoindre
Adhérer
Contact
Liens
Informations pratiques
Interventions radio TV

Droit à l'oubli : accès au crédit bancaire facilité pour certains anciens malades du cancer

0 Les conditions d'accès à une assurance emprunteur pour les anciens malades de certains types de cancer ou de l'hépatite C sont facilitées.

En effet, les anciens malades de certaines pathologies cancéreuses ou de l'hépatite C pourront souscrire un contrat d'assurance emprunteur dans les mêmes conditions que les personnes n'ayant jamais déclaré ces maladies, c'est-à-dire sans surprime ni exclusion de garantie, au terme d'un délai :
  • d'1 an après la fin du traitement et sans rechute pour les anciens malades d'un cancer du col de l'utérus, de certains cancers du sein ou d'un mélanome de la peau et pour les anciens malades de l'hépatite C ;
  • compris entre 3 et 10 ans après la fin du traitement et sans rechute pour les anciens malades d'un cancer de la thyroïde ou du testicule.
Ce droit à l'oubli permettra aux personnes concernées de contracter plus facilement un crédit, notamment immobilier.
Une convention nationale, dite convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a pour objet de faciliter l'assurance des prêts demandés par les personnes présentant un risque aggravé en raison de leur état de santé ou d'un handicap et de définir, au moyen d'une grille de référence, les délais au-delà desquels aucune majoration de tarifs ou d'exclusion de garantie ne peut être appliquée et aucune information médicale recueillie pour les pathologies concernées.
La loi du 26 janvier 2016 de modernisation du système de santé a fixé à 10 ans maximum après la fin du protocole thérapeutique (5 ans pour les cancers survenus avant 18 ans) le délai au terme duquel aucune information médicale relative aux pathologies cancéreuses ne peut être demandée par les organismes assureurs.
La première grille de référence (présentée par la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes le 5 février 2016) a donc réduit le délai d'accès au crédit bancaire pour certains anciens malades.

Pour en savoir plus
Source : service-public.fr R. B. - 08/04/2016



Dans la même rubrique

  • Indice de référence des loyers
  • Marchands de listes, marchands de rêves
  • Prêt à taux zéro renforcé (PTZ+) - Les nouveautés 2013
  • Syndics - Un grand lot de pratiques à déloger
  • Efficacité des détecteurs de fumées
  • Un logement économe en énergie
  • Devis avant travaux ou prestations : obligatoire ou facultatif ?
  • Droit à l'oubli : accès au crédit bancaire facilité pour certains anciens malades du cancer
  • Vous voulez isoler votre logement ? Alerte au démarchage abusif ! Vous avez besoin de conseils techniques : n’hésitez pas à contacter votre espace info-énergie
  • Crédit immobilier : la protection du consommateur renforcée à partir du 1er juillet 2016
  • Caution locative Visale : vers une extension à tous les jeunes de moins de 30 ans
  • Achat immobilier : calculez en ligne le montant des frais « de notaire »
  • Annonces immobilières : bientôt une meilleure information sur les prix
  • Rénovation énergétique : Bien choisir le professionnel
  • Prêt immobilier : devez-vous verser vos revenus dans la banque qui accorde le prêt
  • Nos actions, nos résultats
  • Idmmatriculation des copropriétés : c'est jusqu'au 31 décembre 2018



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 04/03/2018