Union fédérale des consommateurs Que Choisir

Région de Versailles
Adhérer
Qui sommes-nous ?
Echec du chargement du Flash. Il vous faut télécharger le plugin sur http://www.macromedia.com
ACCUEIL QUI SOMMES NOUS ACTIVITES LITIGES PUBLICATIONS INFOS PRATIQUES CONTACT
ENERGIE






Avec l'UFC ça marche
Nous rejoindre
Adhérer
Contact
Liens
Informations pratiques
Interventions radio TV

Gaz et électricité
Les usagers sous tension.

0Cinq ans après l'ouverture du marché du gaz et de l'électricité à la concurrence, la vie des usagers s'est sérieusement compliquée.

À quoi bon recevoir deux factures pour vos contrats d'électricité et de gaz ? Une question a priori anodine mais, posée par EDF ou GDF Suez aux usagers, elle n'a rien d'innocent. Avec EDF, on flirte même avec la pratique trompeuse. Car l'entreprise omet de préciser qu'elle fournit alors le gaz à un prix librement fixé, et non plus au tarif réglementé. L'abonné se fait avoir facilement, soulagé de revenir à la facture unique du temps pas si lointain où EDF et GDF ne faisaient qu'un. Or, en seulement cinq ans, l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence a bouleversé la donne. Le monopole historique du gaz et de l'électricité symbolisé par l'appellation EDF-GDF a disparu ; l'entreprise publique Gaz de France n'existe plus, elle a été privatisée en GDF-Suez. EDF vend désormais du gaz, GDF-Suez de l'électricité, à prix libres tout comme leurs concurrents.

Quant aux tarifs réglementés fixés par l'État, ils coexistent avec les nouveaux prix libres établis par chaque fournisseur. Pour compliquer les choses, EDF vend à la fois au tarif réglementé et au prix libre, GDF-Suez également. Et pour achever de désorienter les abonnés, EDF a dû déléguer l'activité distribution, gestion et relevé des compteurs à sa filiale ERDF tandis que GDF-Suez a fait de même pour le gaz avec GRDF. Dès qu'un problème surgit c'est le bazar, l'usager doit jongler entre la maison mère et sa filiale.

Ce qu'il faut retenir

Il existe désormais deux tarifs, le réglementé fixé par les pouvoirs publics et le prix établi par chaque fournisseur d'énergie. Les nouveaux venus ne peuvent vendre qu'à prix libre. Seuls les historiques, EDF pour l'électricité, GDF-Suez pour le gaz, ou les entreprises locales dans quelques secteurs, vendent leur énergie d'origine au tarif réglementé. Mais ce qui crée tant de confusion, c'est que d'une part ils peuvent aussi la proposer à un prix libre, et d'autre part vendre l'autre énergie – le gaz pour EDF, l'électricité pour GDF-Suez – cette fois exclusivement à prix libre !

Il est désormais possible de quitter le tarif réglementé puis d'y revenir quand on le souhaite, les risques sont donc limités. Reste à savoir si passer au prix libre de marché présente un intérêt.

Concernant l'électricité, il n'y a pas grand-chose à gagner, le tarif réglementé reste inférieur aux prix européens, si bien qu'aucun fournisseur ne trouve à s'approvisionner à un tarif intéressant.

Rester au tarif réglementé paraît la solution la plus sage : à moyen terme, c'est sans doute la meilleure garantie contre une explosion des prix de l'électricité.

Source Que Choisir




Dans la même rubrique

  • Electricité - Des factures à recalculer
  • GDF-Suez - Darty joue les rabatteurs
  • GDF Suez : - 1,27 % en moyenne sur les tarifs réglementés du gaz en février 2015
  • Prudence, le nouveau compteur Linky arrive
  • Gaz et électricité : campagne Choisir ensemble lancée par l'UFC Que Choisir
  • Compteurs Linky : ils arrivent !
  • Factures de gaz et d’électricité
  • Électricité : ce qui peut se passer chez vous en cas de grand froid
  • Mieux comprendre sa facture d'eau
  • Ampoules gratuites et isolation à 1€. Arnaque ou bonne affaire ?
  • Le point sur les compteurs Linky
  • Augmentation sensible des tarifs réglementés du gaz !
  • Travaux d'économies d'énergie - Une prime pour les ménages les plus modestes
  • Une nouvelle réussite pour la campagne « énergie moins chère »
  • Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone ?
  • Électricité : Nouvelle vague de factures rétroactives
  • Nouveau dispositif en 2018 : le chèque énergie
  • Faire des économies d'énergie et agir pour le climat avec... l'ALEC



  • ACCUEIL | QUI SOMMES-NOUS | ACTIVITES | LITIGES | DEMANDE D'ADHESION | PUBLICATIONS | BREVES | CONTACT | INFORMATIONS LEGALES
    UFC-Que Choisir de la région de Versailles © 2013 - Site réalisé par ADR Info - Mis à jour le : 17/07/2017